Ce blog commence bien…

Celestia_3

Un poney (féminin : ponette), cheval nain en Louisiane1, est, selon la définition courante, un cheval de petite taille, avec une conformation et un tempérament particuliers. Il existe de nombreuses races de poneys différentes. Par rapport aux chevaux, les poneys présentent souvent une crinière épaisse, une queue et un pelage fournis, ainsi que des jambes proportionnellement plus courtes, un corps plus large, une ossature plus lourde, une encolure plus courte et épaisse, et une tête plus courte avec le front plus large. La Fédération équestre internationale (FEI) ne prend en compte que la taille pour définir ce qu’est un poney. Selon ses normes, tout cheval de moins d’ 1,47 m au garrot (ou 1,48 m ferré) est classé « poney », afin de faciliter les compétitions officielles.

Les poneys sont généralement considérés comme intelligents et amicaux, mais sont parfois décrits comme têtus et retors, les différences s’expliquant par la compétence du cavalier et du dresseur. Les poneys entrainés par des personnes inexpérimentées, ou seulement montés par des débutants, peuvent se révéler trop gâtés, car leurs cavaliers ne disposent généralement pas de l’expérience de base pour corriger leurs mauvaises habitudes. Les poneys correctement entrainés sont des montures appropriées pour les enfants qui apprennent l’équitation. Les poneys de grande taille peuvent être montés par les adultes, puisque ces animaux sont souvent très forts malgré leur taille.

Le poney trouve ses origines dans des populations de chevaux sauvages qui se sont développées en marge de l’habitat favori du cheval, dans des zones où la nourriture est rare ou le climat rigoureux, leur petite taille résulte donc d’une sélection naturelle et d’une adaptation à leur environnement. Ces animaux ont été domestiqués et élevés en captivité à des fins diverses, partout dans l’hémisphère Nord. Les poneys ont été historiquement utilisés pour la conduite et le transport de marchandises, comme pour la monte des enfants, l’équitation de loisir, et plus tard comme des montures de concours ou de spectacle. Pendant la révolution industrielle, en particulier en Grande-Bretagne, un nombre important de poneys de mines ont été utilisés pour tracter le charbon dans les galeries étroites.